Clin d'oeil

Assurons nous

Ne vous en faites pas, il n’y a pas de contrat à signer à la fin de l’article. Par contre ce sujet risque de heurter certains grimpeurs. Sachez juste que toutes ressemblances avec des personnes ayant ou pouvant exister serait une pure coïncidence…

_MG_9793 (3)

Posologie:

Cette article est administré dans le but de sourire de certaines situations. En cas de trouble de second degré merci de ne pas le lire. 

La grimpe, c’est souvent une histoire de binôme passant par l’amitié, la camaraderie, ou par des objectifs communs, mais aussi parfois par la concurrence ou la compétition. Petite analyse sociologique maison de l’assureur type:

DSCN1332 (2)

Le novice :

Je ne le critique pas car on à tous commencé un jour, d’ailleurs je ne sais comment remercier ces amis d’avoir fait naître en moi cette passion. Celui-ci est plein de bonne volonté, mais quand il nous assure, on a toujours en tête son manque de « savoir » pour dynamiser ou de réactivité dans les vols. Perso dans ce genre de sortie, je ne m’expose pas, je choisis des voies plutôt faciles. En vérité, je préfère faire profiter mes amis et partager des bons moments.

Le beau parleur :

Celui-là on ne le voit pas venir, quand on le croise c’est le plus beau et le plus fort. Quand on est au pied du mur curieusement, il n’est plus en forme. Comme la semaine passée ceci dit ! Pour lui, rien ne fonctionne ce jour-là ! Il râle tout le temps: il fait trop chaud; ça ne colle pas; les voies sont morphos; ta corde n’est pas fluide. Bien sûr, il ne se remet pas en question et critique tout et tout le monde.

Le mec fort

Distinguons ici deux catégories:

Tout d’abord il y a ceux qui viennent avec vous juste pour que vous les assuriez dans leurs projets, c’est tout ! Notre passion est chronophage  et il n’est pas facile de trouver des personnes qui acceptent de nous assurer dans nos projets. Celui-ci nous demande juste de l’assurer et partir, il faut juste  le savoir. Ce n’est pas toujours facile à comprendre.  Par contre ce n’est pas nécessairement par égocentrisme.

Et là arrive le deuxième grimpeur fort: l’humble et le discret. Capable de sortir une voie pour vous irréelle sans un seul mot plus haut que l’autre. Ensuite, il vous encourage pleinement dans vôtre voie de travail comme si c’était une finale de coupe du monde. La classe!!!

Le concurrent

Au début, il nous met en avant, après il nous taquine pour ensuite comptabiliser et analyser scrupuleusement vos sorties. Tout y passe, le nombre d’essais, le temps passé dans la voie, le nombre de repos pris etc., ensuite il étale publiquement le ratio. Certains ont besoin de concurrence ou de compétition pour pousser la machine. Je le respecte, mais il faut que la compétition soit partagée et surtout définir les règles ensemble dès le départ. Pour s’en rendre compte: c’est facile, il nous tient sec au milieu du crux ! Ce serait dommage qu’on arrive à sortir la voie avant lui. Quand il est devenu plus fort que vous mystérieusement, on ne le recroise plus.

Les compagnons de cordées

Ce sont eux les amis, ils ne sont pas toujours nombreux. Ce sont eux qui comprennent quand on doit rentrer, car notre fille est malade alors qu’on vient juste d’arriver. Ce sont encore eux, qui ne disent rien quand vous avez oublié votre baudrier ou vos chaussons. Quand la sortie est annulée, car une abeille vous a piqué la main la veille, ils ne pestent pas. Quand ils ont mal au dos et qu’ils ne pourront pas venir grimper, ils vous proposent même de venir vous accompagner rien que pour vous assurer ! C’est avec ceux-là qu’on aime passer du temps voire même des week-ends complets d’escalade avec toute notre famille.

zazie 056 (4)

LA femme de ma vie

Je lui dois beaucoup, les hommes peuvent se bonifier avec le temps, mais ce sont les femmes qui les font grandir…
Nos aventures verticales sont certes moins nombreuses que dans le passé, mais quand la corde nous relie à nouveau nous ne sommes qu’un. Avec elle, tout est clair, simple et fluide. C’est un bonheur de grimper ensemble, elle me connaît, anticipe mes gestes et réactions, la parole est calme et les gestes sûrs et tendres. Avec tout cet amour nos sorties se font maintenant à quatre.

370.JPG

 

Nos enfants

Si par bonheur, j’arrive à faire naître chez nos filles mon amour pour la grimpe je serais très fier de programmer des sorties parents enfants. À moins que ce soit elles qui me traînent pour les assurer dans leurs voies. En tout cas, je serai là, même si ce n’est pas de l’escalade.

 

Je sais que cet article n’est pas le plus « politiquement correct » du blog, mais je pense que vous avez déjà tous rencontré au moins un de ces personnages. De plus j’ai sûrement dû être un jour ou l’autre l’un d’eux. Le but n’est pas de critiquer, mais de sourire 😁 . La grimpe, ce sont des partages et des rencontres parfois farfelus. Il faut de tout pour faire un monde. C’est amusant de se rendre compte qu’on est tous différents. Ce qui compte pour le choix de l’assureur, c’est qu’il respecte les règles de sécurité et que chacun reste attentif aux actions de l’autre. Pour le reste, assurez-vous juste de passer de bons moments avec les personnes de votre choix. Sans oublier que vous assurerez à votre tour…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s