Point de vue

Grimper en chaussettes

En voilà une nouvelle grande idée. Celle-ci est née d’une initiation avec des amis qui rêvaient de découvrir la verticalité. Au moment de partir pour équiper la première voie l’un d’eux me glissa: « tu ne mets pas de chaussettes? » étonné je répondis bêtement sans réfléchir: » j’aime avoir le contact avec le caillou ».

Après tout c’est vrai pourquoi se priver de chaussettes dans nos chaussons?

Il fut un temps où le grimpeur devait être un sadomasochiste pour être sûr d’avoir un chausson performant au bout de ses pieds. Les matériaux de l’époque se déformant facilement il lui fallait choisir des modèles au départ très petits en anticipant sur la futur déformation pour qu’au bout de quelques séances douloureuses il puisse avoir enfin des chaussons dignes de se nom.

Ce temps est révolu, les chaussons doivent toujours être précis et ajustés mais ils ne se déforment plus comme dans le passé.

Du coup, pourquoi ne pas glisser une chaussette entre la gomme est nos orteils?

099ec-dscn1375

 

Ce cap a été franchis récemment et au fil des séances ce choix c’est affirmé. Parmi les avantages à la chaussette  le premier est hygiénique, fini les chaussons qui font fuir nos potes entre deux runs et la honte qu’ils nous procurent.

J’ai choisi des modèles sans couture qui permettent de répartir la douleur au point de compression. Tissées selon la morphologie du pied elles comportent des zones de flexion et de compression pour ne pas avoir d’effet comprimant, ce qui rajoute un réel confort.

Dans les petits plus, je rajoute que la chaussette aide à glisser le pied au fond du chausson ce qui facilite grandement le chaussage.

4abf3-dscn13282b252822529

 

C’est à ce moment là que les vieux briscards de la varappe se lèvent en disant : « C’est ça! et tu arrives à charger sur tes pieds!? « 

A mon niveau je ne note aucune perte de précision et je trouve même plus facile de « charger  » fort sur les micros prises avec une répartition de la charge sur les orteils plus uniforme avec en prime moins de douleurs. Les premières séances ont été faites avec des chaussons neufs. Les chaussettes m’ont permis de les « éduquer » sans craindre le moindre maux d’orteils. En fait je suis comblé, comme quoi il ne faut jamais dire : « fontaine je ne boirai pas de ton eau »

d0d6c-dscn15112b252822529

 

Soyons honnêtes :

Le vrai frein à la chaussette c’est le look, personne en salle souhaite passer pour un débutant qui loue une paire de chaussons. Mais ce qui compte, c’est l’efficacité. Quand vous aurez fait le « buzz » avec quelques croix en falaises ou blocs durs en salle devant vos amis, le tout en étant à l’aise dans vos chaussons. Je suis certain que les regards ne seront pas les mêmes après ce « show-settes »…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s